vendredi 22 juin 2012

Coromandel de Chanel


Page blanche, ne me dévisage pas avec ce sourire sardonique! Je vais poser sur toi, que tu le veuilles ou non, des mots qui je l'espère, adouciront la lumière trop vive et railleuse que tu imposes à mes yeux! Laisse-moi, de grâce, te conter la beauté d'un sillage que j'ai découvert il y a peu.
Parmi la pléthore de parfums dont la colonne vertébrale n'est autre que le vénérable patchouli, rares sont ceux qui s'en détachent afin d'exercer sur moi une véritable fascination olfactive.
Coromandel, (en hommage aux somptueux paravents qui ornaient les murs de l'appartement de Mlle Coco Chanel), a été imaginé et ouvragé en 2007 par Jacques Polge et Christopher Sheldrake.

Page blanche, ma meilleure ennemie, dis-moi que tu aimes les chiffres, car je vais compter jusqu'à trois. Rassure-toi, je n'irai pas plus loin.

Un: Coromandel jaillit tel un génie hors de sa lampe et se pose sur mon avant-bras avec la force d'un patchouli légèrement terreux mais délicieusement enrobé de zestes d'oranges et piqueté d'éclats de cannelle.
Deux: En rester là et me laisser pantoise, le regard interrogé? Non! S'en suivent des notes qui prennent un tour moelleux. A cette première vague scintillante, succède, mystique, une onde calme, douce, résineuse et baumée. A ce stade, toute la rugosité caractéristique du patchouli a déjà disparu. N'en demeure que son âme généreuse mais distante.
Trois: Je ne parviens plus à détacher mon nez de mon avant-bras! S'y prélasse une onctueuse et non moins moelleuse conversion du patchouli. Ainsi apparaissent
pour mon plus grand bonheur, des notes gourmandes, mais sans excès, de chocolat au lait, ou peut-être est-ce un chocolat blanc à la saveur affinée?  
Christopher Sheldrake avait déjà travaillé cet accord patchouli/chocolat pour un parfum de Serge Lutens nommé Bornéo 1834, mais je suis restée hermétique à sa fragrance trop sèche et anguleuse à mon goût.
Un peu à l'instar de sa source d'inspiration, Coromandel est lisse, laqué, sombre et revêt un caractère doux et délicat.
Tout au long de son évolution sur mon épiderme, j'y décèle les plus belles et nobles matières. Aucune fausse note, aucune aspérité, rien ne trouble l'équilibre installé. Elégance feutrée, saveur suave et confort sont sa signature.
Sa tenue est idéale sur la peau et remarquable sur les vêtements!
Un joyau à porter de préférence par temps frais ou froid, pour un effet enveloppant des plus consolateurs.
Une fourrure olfactive, qu'il vous faudra, si comme moi vous succombez, vous offrir dans les boutiques Chanel, exclusivement.

Page blanche, oui je sais, je t'ai un peu noircie, mais...que dis-tu? Comment? En contrepartie, tu me demandes de choisir une unique maison de parfums qui a ma préférence?! Une seule?! Ô cruelle!
Entendu...Alors approche, et écoute ce murmure : "Chanel". Un jour, je te dirai pourquoi. ;-)



Quelques notes :
Encens, Benjoin, Ambre et notes Boisées

15 commentaires:

  1. Quelle magnifique description pour un parfum tout simplement splendide ! (D3va)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie D3va, pour ton aimable commentaire. Je te rejoins dans ton admiration pour ce sublime parfum.
      @ bientôt, j'espère :-)

      Supprimer
  2. Bonsoir Jeeks,

    Je lis avec attention tous vos écrits depuis 2 ans mais je ne suis jamais intervenue, j’’ai décidé de franchir le pas car j’’avoue que cette fois-ci l’’idée de la page blanche sur l’’un de mes parfums préféré m’a séduite, et oui je suis en « Amour » pour Coromandel depuis sa sortie. Il est vrai que j’’affectionne particulièrement les parfums de la maison Chanel, de Coco, en passant par les N°5, N°19, le 22, chacun trouve sa place au fil des saisons dans ma vie de femme. Lorsque je regarde la liste de vos articles, je me dis que vous avez été très sélective sur vos choix au regard des milliers de parfums existants, et je me dis aussi que cette liste ne peut être infinie, sont-ce là les prémisses de vos derniers articles ?

    Merci encore pour vos écrits….
    Elisabeth V.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elisabeth V.
      je suis ravie que ayez osé intervenir sur mon blog après deux années de lecture et je vous remercie de votre fidélité.

      Je comprends parfaitement votre amour pour les parfums Chanel en général et Coromandel en particulier. Contrairement à d'autres maisons de parfums que je ne citerai guère, Chanel a su garder une ligne de conduite, une identité propre tout en sachant se renouveler habilement. En dépit de cette navrante politique de reformulations qui touche tout l'univers des parfums, la plupart de ses formules retouchées (y compris celle du mythique N°5) sont à mon nez très réussies. Des parfums au pinacle de l'élégance, que demander de plus? :-)

      Votre question finale ne me surprend qu'à moitié...Vous avez certainement constaté que mon blog n'est pas orienté vers la critique négative. Je ne souhaite pas écrire au sujet de ce qui me déçoit ou me navre (n'en déplaise à ceux et celles qui se délectent d'acidité ou d'amertume). Alors aussi longtemps que ma plume voudra bien me porter et mon nez s'exalter, je partagerai mon enthousiasme ici-même ou ailleurs (presse).
      Jusqu'au jour où...?

      Revenez Elisabeth, lorsque vous en aurez le temps et l'envie.

      Supprimer
    2. Merci Jeeks pour votre accueil, votre réponse avisée et votre gentillesse.
      Elisabeth V.

      Supprimer
  3. Ahhh eh bien en voilà un beau parfum! Un peu comme ELizabeth, j'ai moi aussi une admiration pour Chanel! Les exclus sont magnifiques!
    Cuir de Russie, Coromandel et Jersey font partie de mes classiques désormais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Luigi et merci pour votre mot.

      Supprimer
  4. Ainsi donc vous voici une nouvelle passion, pour un nouveau patchouli...
    A force je crois savoir comment vous les aimez, il va bien falloir que je finisse par essayer de vous en proposer une version sur mesure moins Chanel mais plus naturelle. :D

    J'ai 4 patchouli au compteur et vous n'avez senti que le second mais vu vos descriptions concernant 2 de vos préférés je me dis qu'il vous en faudrait vraiment un sur mesure, d'autant que c'est une matière qui m'est sympathique et que j'aime particulièrement travailler.

    Ah si j'avais du temps pour tout ! :s

    Enfin il faudrait déjà que je le sente celui-ci, j'essaierai de mettre mon nez sur votre Coromandel bientôt, dans 7 jours et quelques heures je passerai plus de 7h à attendre dans plusieurs aéroports successifs... donc ça risque de me donner l'occasion de faire ce genre de choses pour tuer le temps ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà 4 magnifiques patchoulis dans ma collection!
      Mais puisque le vôtre serait entièrement naturel, alors je suis curieuse!
      ...why not...? ^^

      Supprimer
  5. Celui-là par contre est vraiment sublime! Très bien décrit.

    RépondreSupprimer
  6. La description est alléchante, j'aimerais pouvoir le sentir. J'ai cherché mais je ne sais pas où le trouver? Auriez-vous une indication à me donner?
    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme,
      Une indication? Mais certainement.
      Pour sentir Coromandel, qui est un exclusif, il vous faut vous rendre dans l'une des boutiques Chanel à Paris, Rue Cambon ou Avenue Montaigne.
      Bonne découverte!

      Supprimer
  7. Bonjour Jeeks,
    Ce Coromandel est une vraie merveille, confortable et luxueux, bien plus abordable que le Bornéo de Lutens; c'est un beau patchouly made in Chanel :)
    J'attends l'hiver pour le porter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour!
      Merci pour votre message. Nous sommes d'accord sur la beauté cosy de Coromandel, en revanche je n'attendrai pas l'hiver pour le porter, l'automne lui sied fort bien aussi ;)

      Supprimer