mercredi 20 avril 2016

ANGEL MUSE, Thierry Mugler

Carnet Rose: L'archange Angel, messager céleste dans l'univers de la parfumerie moderne, a donné tout récemment "lumière" à Angel Muse.
Quel bijou que ce dernier-né des parfums Thierry Mugler! 
A l'image du ravissant flacon, à la forme ovale et lisse, aux joues et jus rosis, Angel Muse incarne la tendresse gourmande.
Je vaporise. La brume est fine et diffuse très gracieusement des notes qui rappellent, dans un flou Hamiltonien, celles d'Angel. En l'espace de quelques secondes, c'est toute la belle nature d'Angel, gourmand de caractère, qui se développe. On entend sa voix dans un écho qui ricoche sur les parois de nos mémoires.
Au gré des minutes, une note un peu verte et boisée, joue à cache-cache avec celle onctueuse, d'une crème fouettée saupoudrée de fève tonka. Serait-ce là, la fameuse note de vétiver sur laquelle s'appuie la composition de Quentin Bisch (Givaudan) et qui, enjouée, s'amuse autour d'une crème subtilement sucrée et aérienne? 
Je jubile, car je parviens même à déceler une infime note salée qui me convainc tout à fait de mon affection pour ce bambin!
Je laisse passer le temps, et il m'arrive de surprendre au détour d'un de mes gestes, la délicatesse enfantine de l'odeur d'une dragée. Amande ou noisette et sucre fondu, aux tons pastel. 
La clepsydre se vide et sur ma peau, s'allongent une vanille qui babille, un patchouli en berceuse et cette dragée qui gazouille ...
Sa longévité sur la peau est impressionnante. 

Quel bonheur.
Angel Muse a le sourire de son père. Les rugosités et éventuelles âpretés paternelles ont été gommées et arrondies pour n'en laisser qu'onctuosité et délicatesse. Angel Muse est léger, aérien et gourmand. 
Si bien que même les insoumises à Angel (celles qui dénonçaient sa force, son tempérament de feu, son patchouli; qui maudissaient son omniprésence) sauront apprécier, gageons-le, le chérubin nimbé de lumière et de succulente finesse.
Je me figure déjà les "discours" désignant cette eau de parfum à une clientèle jeune (les filles de celles qui ont porté Angel). Ha Ha! (Je ris...) ! Et bien moi je rêve d'une arrière grand-mère qui porterait très (in)dignement Angel Muse! Les odeurs n'ont pas d'âge. Portez ce qui vous plait. S'il vous plait. 



Tête: Baies roses, pamplemousse. 
Coeur: Crème de noisette. 
Fond: Vétiver, patchouli. 

Angel Muse existe en flacon vaporisateur ressourçable de 30ml et 50ml.


(PS: I hate la pub, but I love Angel Muse.) 

20 commentaires:

  1. J'hésitais à me l'acheter! J'en ai trop envie après avoir lu ça!
    Ce parfum est à tomber.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, il est très attendrissant. Foncez! :-)

      Supprimer
    2. Quelle magnifique prose dédiée à ce petit bijou olfatif !
      J'ai également succombé, et je me retrouve entièrement dans votre jolie description ...
      Pourtant non addict au Angel d'origine, qu'on pouvait reconnaitre à tous les coins de rue, qui me semblait lourd et omniprésent, j'avais cependant craqué sur le Angel eau sucrée lancée en 2015 (ou 2014) et qui, l'été, apportait cette touche légère de gourmandise ...
      Alien eau extraordinaire m'avait conquise aussi, ainsi que Womanity, un parfum très surprenant avec ses notes salées, très envoûtant et frais..
      Je dois être une Mugler-addict quelque part ...

      Supprimer
    3. Oooh merci beaucoup pour ce joli compliment qui me touche! :-)
      Oui, "Eau sucrée" était déjà fort jolie et douce! Et si cela peut vous encourager (ou vous consoler, c'est selon...) sachez que je suis au moins aussi Mugler-addict que vous! Alien dans toutes ses interprétations, Angel, idem; Sa Cologne aussi est superbe! Bref, cela faisait longtemps toutefois, que je n'avais été aussi attendrie par un parfum, Angel Muse est vraiment très mignon... Vous avez bien fait de succomber!

      Supprimer
  2. Bonjour Jeeks, figurez-vous que ma tante (une dame d'un âge certain et que je qualifierais de "snob" pour multiples raisons) porte Angel depuis des années (depuis sa sortie certainement)! Je ne connais pas ce flanker mais il a l'air prometteur ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai connu moi aussi des dames qui portaient Angel avec délice! C'était très joli et bien porté. Vous m'en direz des nouvelles de cette muse...

      Supprimer
    2. Entre midi et deux je me suis rué dans le Séphocibée le plus proche de mon bureau. ça y est! Angel Muse: checked! Je l'aime beaucoup! Il me fait penser à Innocent, en mieux! Bref, je suis vraiment d'accord avec vous. Encore une réussite chez Mugler.

      Supprimer
  3. Je suis une fan d'Angel depuis sa premiere heure. Suite à cet article, je suis allée le sentir et je dois avouer que c"est une réussite! Il est moins fort et plus doux que l'original. Donc parfait pour l été. En tout cas mon été!

    RépondreSupprimer
  4. Contente de savoir que d'une certaine manière j'ai participé à un nouvel engouement. Merci de votre passage ici.

    RépondreSupprimer
  5. Je viens de finir l'échantillon qu'on m'a donné chez 1 heure pour soi et pour moi, ce parfum est vraiment plus portable qu'Angel. Angel m'a toujours irrité. Muse est un parfum doudou, réconfortant. Le vétiver, je ne le sens pas. C'est ce qui ferait de ce parfum un mixte soi-disant. Pour ma part, je trouve Angel Muse hyper féminin et très addictif! Très vanillé!

    G.L

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là! Je vous rejoins totalement! Moi non plus je ne distingue pas très bien la note vétiver (peut-être une pointe très édulcorée et crémeuse, ce qui est particulier) . Et moi aussi je trouve Angel Muse très féminin, mais si ces messieurs en ont envie, alors pourquoi pas!?! :-)

      Supprimer
    2. Pour ma part, j'ai beau humé mon ptit bout de peau sur la main imprégné de Muse, je ne sens pas non plus ce fameux Vétiver qui feraitla singularité de ce parfum féminin ... peut être parce que je ne sais pas qu'elle est l'odeur du vétiver, on va dire ... Et pareil, pour moi, il n'y a pas de notes masculines qui en ressortent .. :)

      Supprimer
    3. Ahh l'odeur du vétiver est en principe racinaire et verte avec une pointe âcre à mon nez... Je ne suis pas fan d'habitude. Dans le cas d'Angel Muse, je dois avouer que les notes "crème fouettée à la noisette" (qui pourraient vite tomber dans l'excès gras-sucre) sont heureusement tempérées par cette note quasi indétectable de vétiver mais qui fait contre-poids malgré tout. Oui, on est bien d'accord pas de notes typiquement "masculines" dans ce bébé! ;-)

      Supprimer
  6. Magic ma Jeeks! Tu en parles si bien! C'est tout à fait ça ma bibiche! D'ailleurs l'autre jour, tu sentais si bon!mmmhh! Je crois que je vais me l'acheter mais plutot en automne!
    Bisous !

    Ta " Very Véro " ! ;)

    RépondreSupprimer
  7. Hello Jeeks,

    Je viens de vous ajouter à ma liste des blogs à suivre (je ne comprends pas pourquoi je ne l'avais pas fait plus tot...)
    Et je suis d'accord avec vous sur cet Angel Muse. Je le trouve très agréable aussi et plutot délicat, meme en fond.
    J'espère qu'il saura garder sa place dans l'aura d'Angel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Alex! Comme c'est aimable à vous de m'avoir ajoutée à votre liste de blogs! J'en suis ravie. Merci. Absolument d'accord avec vous sur la délicatesse de ce petit dernier Mugler. Je pense qu'il a toutes ses chances pour perdurer, et je crois qu'il a l'avantage de pouvoir contenter celles et ceux qui n'osaient pas porter Angel.

      Supprimer
  8. Pour moi, déjà ta(votre?) prose est un tel délice. Rares sont les plumes-nées, et les plumes-nez encore plus! Donc le régal des mots anticipe celui des sens, même si ne suis pas trop sucre question parfum...mais je viendrai partager quand j'aurai fait l'expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Françoise, merci infiniment pour cet aimable message qui m'honore. Si d'aventure, une envie de poster un autre commentaire ici, vous "titillait", alors il faudra me tutoyer! :-) Entre bloggueuses, c'est un tel plaisir!

      Supprimer